Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eternal Warrior 02 (suite)

Publié le par Valentin Lambert

La seconde bataille est un combat fratricide, Garde Impériale contre Garde Impériale.

Sûrement une erreur de transmission ou une boulette d'un de ces scribouillards de Terra.

En face c'est la Death Korps et toute son artillerie commandée par le Chevalier Commandeur Pask en personne,....ça va chier !

Faut-il s'en étonner, la bataille commence par une préparation d'artillerie Wyvern, Basilisk, Manticore, font pleuvoir de l'acier sur mes lignes, sans parler des escouades d'armes lourdes. Le Leman Russ accuse deux impacts et se voit immobilisé, un peloton de vétérans est purement et simplement éradiqué par la Wyvern (celle d'en face ! quand je vous dis que ça marche bien ces joujoux là !)

Et sur mon flanc gauche, un chevalier impérial s'avance, méprisant 10 vétérans qui lui font face.

Les vétérans reçoivent 5 sur 5 l'ordre "Abattez-le" et ouvrent le feu sur le Chevalier. Après un déluge de feu, arrêté par les boucliers du Chevalier, c'est un simple fusil laser qui raye la carrosserie du géant lui faisant perdre un point de coque...le seul de la partie !

De leur côté les Bullgryns entament une course vers un fortin au centre du dispositif ennemi flanqué du taurox Prime avec Canon Gatling. Les deux autres Taurox Prime foncent droit vers les Leman Russ ennemis...épique erreur tactique !

Eternal Warrior 02 (suite)
Eternal Warrior 02 (suite)

La seconde salve du peloton de Pask arrête net la course des deux Taurox Prime, les Scions sortent un peu trop tôt de leurs transports et leurs armes sont encore trop loin que pour inquiéter les blindés ennemis. Par contre, les armes lourdes de la Death Korps se font un plaisir de faucher les troupes de choc.

De mon côté l'équipage du Leman Russ s'est remis des tirs encaissé deux tours plus tôt et ouvre le feu sur le Basilisk lui rendant la monnaie de sa pièce et le réduisant au silence pour un tour, c'est toujours ça de pris. Le Taurox Prime restant ouvre le feu sur la Wyvern, l'action conjuguée de son canon Gatling et de ses autocanons est suffisant pour faire taire définitivement la pièce d'artillerie. Les Bullgryns eux courent toujours !

Le tour suivant voit la fin des deux pelotons de Tempestus Scion qui avaient débarqué en face des Leman Russ et l'apparition d'une Vendetta qui achève mon Leman Russ.

Notons la prestation remarquable du peloton de vétérans face au chevalier Impérial, qui bien que chargés deux fois, on réussi à l'occuper quatre tours, ces braves recevront une médaille...à titre posthume.

Il reste cependant un espoir, les Bullgryns ont atteint le bastion qu'ils visaient, qui n'est que l'étape 1 du plan , la suite étant de prendre les Leman Russ de flanc.

Eternal Warrior 02 (suite)
Eternal Warrior 02 (suite)
Eternal Warrior 02 (suite)

Tout ce qui porte un flingue dans la Death Korps se tourne alors vers Le bastion occupé par Les Bullgryns. De l'obusier vanquisher au pistolet laser en passant par les autocanons et le canon Earthshaker, tout ce que la Death Korps possédait d'arme à feu a visé les Bullgryns, je me demande même si on n'a pas utilisé un lance pierre. Bref, à la fin de la phase de tir plutôt nourrie, il ne restait plus rien sur le bastion; Fin des espoirs de victoire si tant est qu'il y en eut !

Seuls restaient le dernier peloton de scions qui abrités derrière les épaves des chars ont offerts un baroud d'honneur, éliminant la Basilisk.

Le chevalier Impérial mit fin à la rigolade en un seul tir !

Eternal Warrior 02 (suite)
Eternal Warrior 02 (suite)

Victoire de la Garde Impériale (Comment ça je suis de mauvaise foi ?)

Bravo et merci à tous les joueurs, l'ambiance était très sympa et toujours à la rigolade quel que soit le résultat des dés.

A la prochaine fois !

Commenter cet article