Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eternal Warrior 02

Publié le par Valentin Lambert

Après une petite pose suite à "Armies on Parade", les affaires reprennent.

Une soirée Eternal Warrior était l'occasion rêvée pour sortir les figurines peintes ces derniers mois.

Les armées étaient au format 1750 points : voici la mienne :

Astra Militarum :

QG1 : Escouade de commandement de compagnie (étendard régimentaire, Medipack Radio fusil de sniper) : 133

Troupe 1 Escouade de vétérans : lance flamme lourd, lance flamme, fuseur fusils à pompe pour les autres 116

Troupe 2 Escouade de vétérans : lance missile lance grenade, fuseur 150

Elite 1 : Bullgryns : masse énergétique et bouclier de brute 250

Elite 2 Militarum Tempestus Scion : command squad 270 + 250 + 280, chaque escouade a son taurox prime assigné

Soutien 1 Lemans Russ Battle Tank : 160

Soutien 2 Wyvern : 65

QG 2 : Seigneur Commissaire 70

Total : 1744

Toutes les figurines sont équipées d'armures carapaces histoire de faire simple et d'améliorer les sauvegardes.

J'ai pris le strict minimum en choix obligatoires (un QG et deux troupes) pour pouvoir opter pour un large choix d'élites et de soutiens.

L'unité de Tempestus scions avec ses Taurox Prime.

L'unité de Tempestus scions avec ses Taurox Prime.

Première bataille :

Adversaire : Eldar Noir

Les positions de départ

Les positions de départ

La bataille a débuté dans la nuit déclinante, les enfants de Commorragh aimant profiter de l'obscurité pour surprendre leurs proies. L'air frais du petit matin s'emplit soudain d'un étrange sifflement lorsqu'une nuée de Reavers et une autre d'Hélions traversa le no man's land pour surprendre les défenseurs de l'Empire.

Mais voilà, le noir ne protège pas de tout, les Hélions ont vite fait connaissance avec le mortier stormshard de la Wyvern qui ne laisse que deux rescapés qui préfèrent revenir sur leurs pas.

Les Reavers ont un peu plus de chance échappant assez miraculeusement au tir des obusiers du Leman Russ et d'un Taurox Prime. Mais le Tempestor Prime avisant la situation prit le commandement du peloton de scions à sa gauche et ordonna un feu nourris sur les motojets, qui eu raison de la plupart d'entre elles.

Eternal Warrior 02

Au second tour, un Void Raven apparaît au dessus des Tempestus scions et lâche sur une eux une petite blague force 9 PA 2 grande explosion qui envoie 7 piou-pious méditer sur l'absence d'armes antiaériennes dans mon armée. De l'autre côté de la table un groupe de Scourges a un échange de tir nourris avec un peloton de vétérans.

La situations allait devenir chaude pour ces derniers quand le général se rappelle qu'il est un "Grand Statège" et qu'une unité de Tempsetus Scions a été gardée en réserve. Celle-ci attaque de flanc les Scourges, qui ne résistent pas aux 10 tirs (jumelés) du canon gatling Taurox associés aux 14 tirs de fusil radian laser.

"Elles étaient où les Scourges Soldat ? " ..;"'Sais pas chef, on a tous tirés et elles ont disparu ! Regarder 'y a encore quelques plumes qui tombent".

"Elles étaient où les Scourges Soldat ? " ..;"'Sais pas chef, on a tous tirés et elles ont disparu ! Regarder 'y a encore quelques plumes qui tombent".

Mais les fils de Commorragh n'ont pas dit leur dernier mot, un raider apparut de nulle part, débarque en plein milieu du champ de bataille un groupe de Wyches qui se ruent sur le second peloton de vétérans en poussant des cris de joie. Hélas pour elles, leur charge est un peu courte et s'enlise dans un torrent de feu issus des lance flammes des vétérans (Non ! je ferai pas un vanne débile à propos de "Feu au c..").

Le Taurox Prime qui avait éliminé les Scourges fait le tour du bâtiment et tombe nez à nez avec un Venom. Une raffale de canon gatling plus tard, un Archon et sa garde d'Incubi s'extraient de l'épave du Venom et s'apprêtent à combattre.

Le Seigneur Commissaire qui commande les Bullgryns voit là l'occasion d'enfin arriver au contact et ordonne la charge, malheureusement les brutes réfléchissent un peu trop longtemps aux mots, pourtant simples, de leur chef et leur charge est également trop courte que pour atteindre son objectif.

Eternal Warrior 02

L'issue de la bataille est encore incertaine. L'Archon décide, à la surprise générale, de charger les Bullgryns qui n'en demandent pas tant. l'Archon et les Incubi font preuve de leur adresse et de leur agilité proverbiale qui n'eut d'égale que la subtilité coutumière des Bullgryns. Bref, après un rapide échange de baffes, les quatre Bullgryns sont toujours là alors que leurs adversaires pas !

Se retournant les brutes aperçoivent les Wyches qui leur tournent le dos. Echauffés par cette première mise en bouche, ils chargent les demoiselles. Je jetterai ici un voile pudique sur une scène d'une rare violence, et éviterai de parler des cris déchirants des Wyches déchirées.

ça commence à sentir le pâté pour les corsaires du warp !

Eternal Warrior 02
Eternal Warrior 02
Eternal Warrior 02

Si le courage ne manque pas aux Eldars Noirs, les solutions et les effectifs eux commencent à faire défaut. Certes les vaisseaux peuvent encore faire la différence, il reste le Voidraven, bien tranquille dans les airs, un Raider, un Ravager et une escouade de Kabalites.

Le Taurox Prime qui continuait à faire le tour du bâtiment se place juste sur le flanc du Voidraven et envoie la sauce, quelques instant plus trad, le Voidraven s'écrase au sol, le conducteur du Taurox bénit son canon Gatling. Les Bullgryns continuant sur leur lancée montent à l'abordage du Raider et en font une oeuvre d'art moderne qui pourrait servir de récompense aux acteurs de cinéma, pour autant que cet art existe encore au quarantième millénaire.

Eternal Warrior 02

La bataille s'arrête là faute de combattants.

Victoire de la Garde Impériale, mais les Eldars Noirs n'ont pas démérité.

Les hommes du match sont sans hésitation les Bullgryns et les Taurox Prime avec un canon gatlings, (Ses 10 tirs jumelés, ont un pouvoir de saturation ahurissant). Mention spéciale pour la Wyvern dont je n'ai pas beaucoup parlé mais qui a fait son taf....comme d'hab !

Eternal Warrior 02

Commenter cet article